La hernie discale

Une hernie discale est un dysfonctionnement du disque intervertébral qui se situe entre les vertèbres. On parle de hernie discale lorsque le noyau qui se situe à l’intérieur du disque sort accidentellement de son périmètre.

Ce type de dysfonctionnement touche 95% du temps les vertèbres lombaires qui sont très sollicités dans notre quotidien et en position assise. Une hernie peut aussi survenir suite à cause de position répétée ou maintenue longtemps, on parle alors plus d’usure ou une déformation du disque intervertébral que de dysfonctionnement.

Un problème de fond

Le disque intervertébral, placé entre chaque vertèbre est un réel amortisseur des pressions, de la pesanteur et des chocs du quotidien.

Il est composé d’une enveloppe fibreuse et d’un noyau gélatineux, il est très sensible et se nourrit de nutriments pour conserver ses caractéristiques élastiques. Il fonctionne comme une éponge qui rejette les fluides utilisés lors de la compression et qui absorbe de nouveaux nutriments lors de la décompression, vous comprenez ainsi l’importance du mouvement régulier. Lors de chocs, de mouvements violents ou à forte amplitude, la pression exercée sur le disque intervertébral est trop importante et le fragilise. C’est ainsi qu’il peut d’échapper de son périmètre et compresser les nerfs ou la moelle épinière, source de la douleur.

Lorsque la hernie du disque compresse le nerf sciatique la douleur peut s’étendre à toute la hanche puis la jambe, on appelle cela plus communément la sciatique.

hernie-discale-et-sciatique

Les causes de la hernie discale peuvent être variées

La hernie discale touche majoritairement les hommes car ils utilisent plus leur force et stimulent davantage leur colonne vertébrale. Elle est en général contractée entre 35 et 55 ans. Les personnes ayant un métier manuel et physique sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de dos soudains, de plus il est plus probable d’avoir une hernie discale après en avoir eu une première car la structure du disque est fragilisée.

Le plus grand risque de former une hernie discale est le soulèvement de poids lourds, lors d’un déménagement par exemple. Une torsion brusque, une mauvaise posture pour porter un élément lourd ou encore un effort sans échauffement peut affaiblir les défenses mécaniques naturelles de votre dos et favoriser ainsi l’expulsion du noyau qui provoque la hernie.

Le surmenage entraine la contraction en continue de vos muscles du dos. En effet le stress peut entrainer une baisse des défenses immunitaires et donc une faiblesse de vos disques intervertébraux.

Une personne en surpoids ou une femme enceinte, augmente les ses risques de contracter une hernie discale car la pression qui s’exerce sur les disques est plus forte. Saviez-vous que les astronautes pouvaient gagner jusqu’à 7cm de hauteur dans l’espace ? En effet, sans pesanteur, les disques se décompressent. L’effet est l’inverse en cas de surpoids.
Enfin, certains membres d’une même famille peuvent être touchés par ce type de dysfonctionnement car le caractère héréditaire de la hernie discale est important.

Guérir et prévenir la hernie discale

consultation-medecin

Un professionnel de santé vous a peut être déjà prescrit des traitements à base d’antalgique ou d’anti-inflammatoires pour calmer la douleur et l’inflammation. Ils permettent de réduire la tension provoquée par la douleur et permettent souvent de doper l’efficacité des conseils prodigués par votre Masseur-Kinésithérapeute. Ne les négligez pas !

Vous pouvez également effectuer des infiltrations locales d’anti-inflammatoires et/ou de corticoïde mais ce type de traitement n’est pas anodin et nous vous conseillons de les utiliser en dernier recours !

La rééducation chez votre kiné est aussi indispensable à la guérison de vos maux de dos. Il aura un rôle important dans votre convalescence.

En professionnel de la rééducation et de la musculation il vous proposera des mouvements précis qui permettront de faire travailler vos muscles et ainsi de consolider votre dos pour permettre à la hernie discale de progressivement se résorber.

douleur-bas-du-dos
douleur-nerf

En cas de symptôme plus important, et si les douleurs persistent, des traitements chirurgicaux peuvent être mis en place.

La nucléolyse permet d’extraire la partie du disque intervertébral qui forme la hernie pour supprimer la pression sur les nerfs. Même si la chirurgie contient toujours quelques risques (infection, cicatrices, stress … ) elle est majoritairement synonyme de guérison.

Ce type d’intervention est lourd surtout quand on sait que les hernies discales peuvent presque toujours être évités par des gestes simples.

Le principal élément qui favorisera la prévention de vos maux de dos et des hernies discales est la pratique régulière d’une activité bénéfique à votre dos. C’est cette pratique qui anime les kinés membre de notre réseau Ecole du Dos. A chaque instant vous devez être acteur de vos mouvements, sans les subir et sans avoir à faire particulièrement attention.

La pratique d’une activité physique régulière (renforcement musculaire) et les étirements sont des éléments indispensables à votre convalescence.

La natation est le sport le plus recommandé, le vélo elliptique qui agit également avec les bras permet de solliciter des muscles peut utilisé habituellement. En revanche le footing, n’est pas recommandé en phase de convalescence car il implique une trop forte pression sur les articulations et sur la colonne vertébrale.

symptomes-hernie

Les problèmes de dos, qualifiés de « mal du siècle » ne sont pas inguérissables.

Après votre guérison et surtout avant que les symptômes interviennent vous pouvez chaque jour mettre en place des méthodes et habitudes qui vous permettront de muscler votre dos et ainsi de favoriser votre bien être et votre santé.

Précédent

La dorsalgie

Suivant

La lombalgie