Espace Presse

La rééducation prend des couleurs ! – Sud Ouest

souplesse
Comment transformer une piscine de rééducation en un endroit agréable ?
Avec une artiste pour la déco

Avant qu’une artiste-peintre ne peigne les murs, le service de kinésithérapie de la clinique du Mail, situé au sous-sol du bâtiment, avait l’allure austère et vaguement oppressante d’un cabinet de soins médicaux hospitalier anonyme. A savoir, une succession de pièces meublées d’instruments de gymnastique barbares et une piscine de rééducation n’incitant pas précisément à la relaxation.
«  Un environnement sommes toutes assez triste » se souvient André Petit, chef du service kinésithérapie. C’est pour rompre la morosité ambiante. Pour créer un environnement harmonieux, apaisant et dynamique qu’André Petit a demandé à l’artiste-peintre rochelaise d’imaginer une décoration intérieure.
Une artiste-peintre a réalisé une série de fresques en s’inspirant des paysages environnant, le parc d’Orbigny, la baie de La Rochelle, la promenade du casino, de manière à donner l’impression d’espace. « Dans ce lieu en sous-sol, notre souci était d’abattre les murs ».
Objectif atteint: l’illusion est presque parfaite. L’artiste-peintre a choisi des tons pastels ou plus vifs, « mais toujours harmonisés, sans heurts pour le regard ». Un dispositif de spots lumineux modulables et un fond musical distillé en sourdine permettent de varier les ambiances.

La couleur ça vous soigne

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’humanisation des structures hospitalières dont tous les praticiens soulignent aujourd’hui la nécessité et l’importance. Dans ce cas précis, elle répond aussi directement à des critères thérapiques. « La chromothérapie (thérapie par la couleur) aide aussi à combattre la douleur durant les séances de rééducation. »

Spécialiste de la mécanique articulaire et du traitement des affections arthritiques résultant du vieillissement osseux, André Petit est aussi le créateur de l’Ecole du Dos de La Rochelle.
Un centre de gymnastique pour adultes qui devait fêter ses dix ans samedi soir. L’occasion d’une fête à l’hôtel Océanide organisée par les deux-cents adhérents.

Les bébés nageurs en pleine forme

Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage bien connu. A l’Ecole du Dos, l’équipe d’André
Petit mène une action de prévention de la douleur s’adressant à des personnes soumises au mal de dos du fait des contraintes de la vie moderne.
Age moyen des participants aux cours de gymnastique : 43 ans. « Une démarche parallèle à la médecine de soins qui va dans le sens efforts menés pour réduire les dépenses de santé précise l’intéressé. La aussi, l’artiste-peintre a participé à la conception des documents pédagogique et des supports vidéo.

Et comme les bonnes habitudes se prennent tôt, André Petit et son équipe de kinés animent également l’école des bébés nageurs réservée aux petits âgés de 4 mois à 3 ans. Une méthode d’apprentissage psychomoteur qui donne paraît-il des résultats étonnant et connaît un succès croissant.