Espace Presse

La kinésithérapie plastique par André PETIT – Kinésithérapie Scientifique N°366

lombaire
reconditionnement
Les résultats esthétiques et thérapeutiques envisagés sont objectivés par des évaluations et mesures.
Ils dépendent des techniques LPG et des types d’équilibre morphostatique décrits par Raymond Sohier.

L’analyse présentée ici synthétise 5 ans de travaux méthodiques au Centre de recherche et d’évaluation de l’Endermologie. Elle s’appuie sur la répétition de faits clinique validés par 10 000 séances d’Endermologie dispensées à 550 patientes dont les résultats esthétiques ont été contrôlés par 12 000 photographies comparatives.

DÉFINITION

Endermologie : étude des modifications de l’aspect, des densités et de la répartition des tissus graisseux sous l’influence des techniques LPG.

PROJET ESSENTIEL

Réduire les disgrâces acquises de l’enveloppe corporelle par addition de deux techniques de soin visant :

– les dysmorphies cellulo-graisseuses;

– les dysfonctions musculaires sous-jacentes.

MATÉRIEL

Exclusivement le Cellu M6 construit et développé par LPG Systems.

PRINCIPE D ACTION

La principale tête de soin de l’appareil comprend un tableau de commande de toutes les fonctions. Sa mise en service aspire un pli de tissu sous cutané automatiquement saisi entre deux rouleaux motorisés qui enroulent et déroulent la totalité du pli contenu dans la chambre de dépression.

TECHNIQUE GÉNÉRALE

L’appareil est déplacé sur le corps recouvert d’un collant spécialement conçu pour l’Endermologie.

Selon le segment corporel traité de la profondeur de la cible visée, le praticien choisit et fait varier à la demande :

– l’épaisseur du pli saisi par aspiration ;

– la vitesse et le sens de rotation des rouleaux.

– la fréquence et le rapport de cycle des programmes de rythmicité électroniquement programmés;

– le sens des tracés : ascendants, descendants, ou transversaux ;

– la nature des manœuvres assouplissantes ou tonifiantes du tissu conjonctif en surcharge, rétracté ou atone.

CIBLES DU PRATICIEN ENDERMOLOGUE

Cibles principales : les graisses

  • Hypodermiques : superficielles = cellulite (toujours hormonodépendante).
  • Sous-hypodermiques : excessives ou en dépôts anarchiques (souvent alimentaire).
  • Sus-aponévrotique : dites graisses féminines de réserve (stéatoméries) – exemple : « ‘culotte de cheval ».

Cibles complémentaires

  • Les muscles :

– hypotonie générale ou localisée du sous-sol graisseux mal irrigué;

– hypertonies ou contractures avascularisantes (technique d’endermogym actives ou passives)

  • La peau : atonies constitutionnelles ou consécutives à l’appauvrissement des fibres d’élastine et de collagène (vieillissement cutané du corps entier).
  • Les cicatrices adhérentes : rétractions cutanées inesthétique
  • Ralentissements circulatoires et stases liquidiennes.
  • Troubles fonctionnels (fonctions digestives ou d’élimination perturbée, technique d’endermothérapie réflexe selon les tracés de Bindegewebs massage
  • Soins de bien-être et de détente.

OBJECTIFS PHYSIOLOGIQUES

  • Remétabolisation des graisses enclavées et exclues des échanges métaboliques normaux.
  • Activation des signaux de vidange des adipocytes obèses par revascularisation intense et durable inter et intralobulaires.

ÉVALUATION PHOTOGRAPHIQUE DES RÉSULTATS ESTHÉTIQUES

Légalement obligatoire pour le chirurgien plasticien, la photographie (debout) représente en kinésithérapique plastique un outil de travail précieux tout au long du traitement sur le corps couché dont les volumes et asymétries sont alors bien difficiles à repérer.

Le module d’évaluation photographique (MEP) à encombrement réduit (1.5 m2) créé par LPG Systems permet de réaliser en 4 minutes des (…)