Espace Patient

LA LOMBALGIE (DOULEUR DANS LE BAS DU DOS)

Une douleur dans le bas du dos, un mal de reins qui vous empêche le moindre mouvement, la lombalgie ou le lumbago est une affection courante. Les vertèbres lombaires sont les plus sollicitées de la colonne car elles soutiennent une part importante du poids du corps et sont au centre de nombreux mouvements de la vie quotidienne.

La lombalgie peut prendre plusieurs formes, aigüe, chronique jusqu’à invalidante, elle est le plus souvent dûe à un effort brusque, prolongé ou à une posture maintenue trop longtemps. C’est la douleur du dos la plus fréquente, près de 80% des personnes, tout âges confondus en souffrent ou en souffriront un jour.

UN PROBLÈME DE FOND

La colonne vertébrale est composée de 7 vertèbres cervicales, 12 vertèbres thoraciques, 5 vertèbres lombaires et des vertèbres sacrées soudées formant le sacrum et le coccyx. Chaque vertèbre est séparée par un disque intervertébral qui a un rôle d’amortisseur des pressions provoquées par les mouvements de la vie quotidienne et par la pesanteur. Il est important de bien garder ces éléments de base à l’esprit pour agir en connaissance de cause par la suite jour après jour.

Le vieillissement naturel des disques combiné au faible entrainement des muscles et aux mauvaises habitudes de vie conduit inéluctablement à des douleurs de dos. Vos disques ne sont donc pas exempts du vieillissement mais pas d’inquiétude, vous avez des solutions pour les faire durer !

En effet, les muscles profonds de votre colonne vertébrale soutiennent vos vertèbres les unes par rapport aux autres et soulagent la pression sur vos disques. Malheureusement, nous entrainons essentiellement les muscles superficiels dans les salles de sport par exemple, nous vous conseillons donc de vous tourner vers des activités comme la gym ballon qui a été conçue pour cela. Si vous n’en avez pas la possibilité, sachez que ce type de muscle est très sollicité dans tout type de situation instable de votre quotidien !

Le plus souvent la lombalgie est sans gravité car elle n’entraine pas de lésion majeure et disparaitra sans traitement particulier après quelques semaines. Cependant, elle laissera des traces de son passage en fragilisant entre autre les disques intervertébraux. Les récidives de la lombalgie sont donc plus inquiétantes car vous fragilisez globalement vos structures. Il est donc temps de prendre en main le problème avec un spécialiste ecole du dos par exemple.

lombalgie-aigue

LES CAUSES DE LA LOMBALGIE PEUVENT ÊTRE NOMBREUSES

lombalgie-chronique

Chez les personnes de plus de 50 ans, la perte d’élasticité des disques est courante, les muscles s’affaiblissent par le manque d’activité et cela entraine des maux de dos. D’autres pathologies comme l’arthrite ou l’arthrose peuvent être à l’origine de la lombalgie.

lombalgie-symptome

Lorsque vous pratiquez un effort important inhabituel (un faux mouvement), vos muscles et vos articulations peuvent être surpris et ce manque d’entrainement peut causer une douleur.

traitement-mal-au-dos

L’usure des disques intervertébraux : Lorsque l’intérieur gélatineux (le noyaux) des disques s’échappe vers l’extérieur suite à une forte pression des vertèbres entre elles, c’est ce que l’on appelle couramment une hernie discale

LA LOMBALGIE SE SOIGNE, MAIS COMMENT ?

Le lumbago peut durer jusqu’à 4 mois et sa guérison est parfois longue. Sa durée dépend de l’intensité de votre douleur et du moment à partir duquel vous déciderez de vous prendre en charge. Afin d’éviter la lombalgie ou de prévenir les récidives, vous devez agir ! Pratiquez une activité physique régulière et adaptée à vos antécédents, comme par exemple des cours collectifs de prévention chez votre kiné. Votre dos est essentiel aux fonctions de la vie courante et vous devez faire en sorte de l’entrainer pour qu’il vous entraine en forme pendant longtemps !

soulager-lombalgie

Vous avez déjà consulté un médecin ou un professionnel de santé à ce sujet ? Il vous a sans doute prescrit une solution médicale composée d’antalgiques, d’anti-inflammatoires et/ou de myorelaxants. Ces médicaments vous permettront de soulager la douleur, l’inflammation et d’éviter toute autre contracture musculaire. Beaucoup de nos patients nous disent être résistants à la douleur et ne pas avoir besoin de médicament. Ceci est une erreur car il est très important de réduire l’inflammation et la douleur le plus vite possible pour éviter des séquelles et des contractures plus importantes.

La rééducation chez votre kinésithérapeute est souvent indispensable à la guérison de vos maux de dos. Il aura un véritable rôle dans votre prise en charge et dans la prévention des récidives en vous expliquant comment agir si vous voulez anticiper une récidive. Il sera d’autant plus performant si il a suivi une formation kiné de prévention. En professionnel de la rééducation et de la musculation du dos il vous fera travailler des mouvements précis qui vous permettront de remuscler votre dos et de le consolider.

douleur-bas-du-dos

douleurs-bas-du-dos

Le principal élément qui favorisera votre guérison est une prise de conscience de vos mauvaises positions maintenue trop longtemps. Changez de position régulièrement pour alterner vos appuis vertébraux, stimuler vos muscles profonds et décomprimer vos disques intervertébraux pour qu’ils se régénèrent au quotidien. Se tenir droit devant un ordinateur, dans votre voiture ou ne pas s’avachir dans votre canapé n’est pas évident. Si votre dos n’est pas musclé correctement, nous vous défions de réussir à avoir cette rigueur plus de 20 minutes !

Etirez vous régulièrement en allongeant votre dos ! Par exemple, tenez vous debout, les bras levés comme si vous souhaitiez attraper les barreaux d’une échelle un peu trop haute un bras après l’autre. Vous sentirez rapidement une sensation de bien être, alors n’hésitez pas !

problèmes-de-dos

douleur-au-dos

Pratiquez une activité physique régulière et adaptée à vos capacités. Vous devez lutter en permanence contre la sédentarité afin d’éviter l’affaiblissement de vos muscles de soutien en lutte permanente contre la pesanteur et ce à tous les âges de la vie.

La prévention suit la même logique qu’un régime alimentaire. Ne vous privez pas dans vos mouvements ou dans vos activités  au risque de ne pas réussir: A l’école du dos, il est interdit d’interdire ! Alors jardinez, bricolez, penchez vous en avant ! Bien-sûr la contrepartie de cette liberté est de prendre soin de votre dos soit en autonomie si vous en êtes capable soit une fois par semaine, chez un kiné qui propose ce type d’activité physique de prévention.