Espace Presse

Endermologie, evaluation photographique – kinésithérapeute praticien n°55

douleurs au dos
les maux
diplome universitaire
demande de prise en charge
Matériel : compact: encombrement modeste: (1,20 rn x 0,80m, hauteur: 2m)

– livré avec trépied sur rail et appareil photos incorporé (zoom motorisé 38 mm x 70 mm)

  • mise en service en quelques secondes
  • Bilans photographiques effectués en 4 minutes
  • Réglages simples et reproductibles, repères facilement utilisables, permettant au fil des séances et en fin de traitement de reproduire des images comparables selon une méthodologie simple.

Les plans rapprochés

(objectif 70 mm) évaluent :

  • la cellulite avec son aspect de peau d’orange,
  • les anomalies dermatologiques,
  • les dégradations vasculaires (varices, télangiectasies),
  • les cicatrices. adhérences et brûlures.

Les plans larges

(objectif 38 mm) concernent :

  • les excès de graisse localisée, typiquement féminine (stéatomérie),
  • les asymétries de répartition du tissu adipeux.
  • le type morphologique: androïde, gynoïde. équilibré.

Outil d’évaluation

En Endermologie

  • permet d’apprécier l’évolution des formes, de la silhouette, et la répartition des volumes, indépendamment des variations de poids.
  • complète ou remplace les évaluations centimétriques (longues. imprécises, contestables) ou comparatives vestimentaires (invérifiables et parfois subjectives).

En rhumatologie et orthopédie :

Objective :

  • tendances gravitaires antérieures et postérieures,
  • les déséquilibres frontaux,
  • les raideurs, rétractions et anomalies statiques et posturales.

Ces images peuvent permettre d’illustrer nos bilans très «pros» pour la corps médical et contribuent à la validation de nos traitements de rééducation vis à vis des patients et des prescripteurs.

Outil de travail pour Endermologue

Ces deux photographies prises la même jour pour la même patiente, montrent la difficulté à repérer des cibles spécifiques à atteindre une fois la patiente couchée.

Les photos, une fois développées, accompagnent donc le praticien, à chaque moment de la séance de soin et guident les tracés thérapeutiques.

L’Endermologie est un travail de re-sculpture du corps adapté précisément à chaque corpulence avec ses asymétries et particularités individuelles.

Les soins sont alors dispensés en respectant les surcharges et disgrâces anatomiques réelles que la patiente est habituée à observer DEBOUT devant sa glace, et qu’elle voit évoluer au fil des séances.

Conclusion :

Dans ce domaine éminemment visuel de la kinésithérapie plastique, l’évaluation apparaît nécessaire. Elle est attendue par les patientes, fondamentale pour les praticiens. Ce matériel développé par LPG Systems, est UNIQUE en médecine esthétique. Il respecte par ses réglages, l’anonymat des patientes. En validant l’efficacité des techniques LPG, il encourage les patientes en cours de traitement et contribue à affirmer le sérieux et le professionnalisme de praticiens-endermologues.

ENDERMOLOGIE ET PÉRIMÉNOPAUSE

TROIS CAS CLINIQUES DE SURCHARGE PONDÉRALE

Constatation clinique c’est l’ensemble des modifications des formes, des volumes graisseux et leurs conséquences sur la dégradation de la silhouette féminine constatée après 40 ans qui conduit ces patientes chez le : KINESITHERAPEUTE – ENDERMOLOGUE.

Le discours habituel des patientes concerne l’addition d’une prise de poids progressive et récemment rebelle aux restrictions alimentaires – ceci est associé aux stockages localisés et disgracieux des dépôts adipeux:

  • sur le bassin, les cuisses et les genoux de la femme de type GYNOIDE
  • sur le ventre, les flancs et le thorax de la femme de type ANDRO

Il ressort souvent du discours médical à connotation fataliste, un encouragement à l’acceptation de ce « phénomène naturel ».

Les régimes alimentaires et diverses techniques amincissantes ont souvent montré des résultats temporaires, incomplets ou décevants. Le combat de ces patientes est dominé par la volonté de lutter contre les troubles de répartition des graisses, le vieillissement et de prévenir les désordres physiques qui l’accompagnent.

CUISSES

CAS N’ 1 : GYNOIDE -46 ans. Cumul d’une surcharge pondérale estimée par la patiente à 4 kg essentiellement répartie sur les stéalotrochantéries (culotte de cheval).

Traitement
14 séances en 2 mois= endermologie classique

Assouplissement des cloisonnements conjonctifs rétractés et durcis. Pompages vascularisants des plans graisseux fémoro-pelviens systématique et vascularisation sur le corps entier.

 

VENTRE SUS OMBILICAL

CAS N’ 2 : ANDROIDE -62 ans. Surpoids estimé par la patiente de 8 kg. Cellulite modeste. Epaississement sus ombilical ‘fixé’ depuis 10 ans. Ballonnements et troubles digestifs.

Traitement
20 séances en 8 mois= endermologie classique du corps entier et endermothérapie par tracés transversaux de la tête principale selon cartographie classique de reflexothérapie selon E. DICKE.

TAILLE ET REPLIS GRAISSEUX DORSO·LOMBAIRES

CAS N’ 3 : ANDROIDE -55 ans. Surpoids estimé par la patiente : 7 kg. ‘Coups de haches’ adipeux asymétriques de la taille très épaissie et atonie musculaire.

Traitement
18 séances en 5 mois. Endermologie classique du corps entier et endermogym lombo·abdominal active par contractions musculaires en séries pendant le traitement.

ENDERMOLOGIE ET TECHNIQUE LPG

Définition : étude des modifications de la peau et des tissus sous cutanés sous l’influence de la technique LPG.

Indications : cicatrices adhérentes – relâchement cutané – cellulite – localisations adipeuses disgracieuses – stases veineuses et lymphatiques – musculature atone, fibreuse ou hypertonique et compressive des systèmes articulaires sous-jacents.

Efficacités en kinésithérapie plastique : cibles : les formes – les volumes – la silhouette par décloisonnement des travées fibreuses de la cellulite – délocalisation des asymétries et stockages graisseux – détoxication par hyper-vascularisation et oxygénation de toutes les épaisseurs traversées par ce nouveau massage du tissus conjonctif non reproductible par la main.

Matériel : gamme d’appareils, développée par l’entreprise LPG Systems qui enroulent et déroulent mécaniquement ou électriquement un pli aspiré de tissus sous cutanés d’épaisseur et de profondeur variables

Praticiens concernés :

  • cabinet classique de kinésithérapie
  • cabinet spécialisé indépendant (type cabinet secondaire)

Dans tous les cas : soins de massage de la compétence légale du kinésithérapeute – actes hors nomenclature dispensés avec ou sans prescription médicale en kinésithérapie esthétique – jamais remboursés – exclus du champ d’application de la TVA.

Rythme des séances : 2 par semaine

Durée de la séance : 35 minutes

Nombre de séances: 14 en moyenne

Coût du traitement : 250 F par séance (prix courant)

Type gynoïde : traité en Endermologie

  • 14 séances- 1 séance par semaine)
  • 65% de très bons résultats,
  • 20% de bons résultats,
  • 10% de résultats moyens,
  • 5% de résultats médiocres.

Evaluation : cette synthèse a été réalisée par l’Ecole du Dos Mail14® : centre d’évaluation et d’expérimentation de I’Endermologie après analyse de 6 000 photographies comparatives et 5 000 séances dispensées sur 300 patientes.

 L’ENDERMOLOGIE

Synthèse des conclusions du Centre d’Expérimentation et d’Evaluation des Techniques LPG après 3 ans d’exploration.

1- Action sur les trois couches de peau : Epiderme – Derme -Hypoderme.

– Epiderme et Derme

A puissance d’aspiration modérée, le pli déroulé aspiré accélère la fonction desquamante et régénératrice de la couche cornée épidermique. L’activation musculaire intradermique amplifie les

échanges des plexus artériels superficiels et profonds du derme.

à Efficacité : Eclat et coloration de la peau, nouvelle souplesse et douceur toujours décrite de la texture cutanée.

– Hypoderme

Couche graisseuse superficielle : l’Enroulé Aspiré Déroulé de la couche graisseuse hypodermique assoupli le tissu conjonctif rétracté entre les lobes et lobules d’adipocytes s’ils deviennent hypertrophiés. C’est l’addition des volumes fortement augmentés de ces lobules graisseux et la rétraction des fibres conjonctives ancrées sous l’épiderme qui déterminent la « Peau d’Orange » ou « Canapé de Chesterfield» communément appelés CELLULITE.

à efficacité : Détoxination des liquides interstitiels,

  • Epuration activée par les voies lymphatiques libérées,
  • Accélération de l’activité métabolique des adipocytes facilitant le « relargage » des graisses ou lipolyse.

L’amélioration du phénomène de « Capitonnage » est CONSTANT sur TOUS les dossiers de cellulite observés et comparés photographiquement depuis 3 ans. Le déclenchement du phénomène décongestif est toujours présent avant la 9ème séance et s’accélère régulièrement jusqu’à la 14ème séance en moyenne, accompagné d’une perte de poids de 1 à 2 kg le plus souvent.

Profil du patient :

  • âge: 47 ans
  • sujet sportif
  • cellulite de surface généralisée

Objectif:

  • diminution du volume cellulitique

Traitement :

15 séances sur 10 semaines:

  • 2 séances par semaine pendant 5 semaines
  • 1 séance par semaine pendant 5 semaines

Commentaires :

  • perte de poids de 4 kg
  • modification de la silhouette
  • disparition totale de la cellulite