Blog

Le 7eme Congrès National du CNPK avait lieu ce week-end et a regroupé 200 kinésithérapeutes passionnés de prévention dans la maison des associations solidaires à Paris.

Ce congrès qui a lieu tous les 3 ans est l’occasion de faire progresser la prévention des kinésithérapeutes. C’est pour cela que notre organisme de formation kiné spécialisé en prévention était présent et largement représenté. 49 conférences, 5 tables rondes et 14 ateliers pratiques étaient programmés sur deux jours sur les thématiques de la santé au travail, de la santé publique, de la santé scolaire et des conseils préventifs en cabinet libéral.

Une conférence enthousiasmanteprevention-CNPK-2016
Nos experts Ecole du Dos y ont animé ce vendredi une conférence en salle plénière sur notre parcours de santé original en 6 étapes avec un focus sur les muscles profonds du rachis et sur la prévention pour les kinésithérapeutes. L’occasion pour nous de rappeler que la prévention n’est pas une option mais bien la meilleure lutte contre les récidives, notamment concernant les rachialgies chroniques. Nous avons transmis aux congressistes des notions primordiales pour réussir cette prévention, la rendre ludique et donc applicable au quotidien par nos patients en cabinet libéral, établissements de santé ou chez eux, en autonomie !

Un atelier pratique concret sur ballon de klein
Les organisateurs de ce congrès nous avaient aussi confié l’animation d’un atelier en petit groupe avec une trentaine de participants afin de mettre en pratique les éléments démontrés lors de la conférence. A cette occasion, nous avons mis en avant l’intérêt de nos méthodes spécifiques sur ballon pour stimuler les muscles profonds du rachis, renforcer la colonne vertébrale et ainsi prévenir les récidives. Etape par étape, segment vertébral par segment vertébral, nous avons ensemble réfléchi au discours, à la pédagogie et aux exercices rythmés utiles pour nos patients. Les participants, tous kinésithérapeutes, ont été mis en difficulté au début de l’atelier et ont très vite appris et progressé sur cet outil instable avec beaucoup de bonne humeur. Mais justement, quel est l’intérêt de l’enthousiasme et de la bonne humeur dans la prévention chez le kinésithérapeute ? Affaire à suivre très bientôt !